Le 12 juin 2021

Kogoba Basigui

Remise en jeu des instruments du musée

A l’occasion de la campagne de restauration des instruments de musique conservés au musée, un programme au long cours a été entamé pour leur remise en jeu. Les musiciennes maliennes du Kaladjula band seront les premières à les jouer sur scène, avec cette création puissante de la diva malienne Naïny Diabaté et de la jeune compositrice Eve Risser, qui font dialoguer jazz contemporain et musique mandingue en une performance jubilatoire.

à propos du concert

La première est française, compositrice, appartient à la nouvelle génération des musiques contemporaines et a fait du piano préparé son domaine de prédilection. Nourrie de son expérience à l’Orchestre National de Jazz durant cinq ans et de nombreuses créations au carrefour du jazz, des musiques improvisées et contemporaines, la montreuilloise Eve Risser fonde en 2015 le White Desert Orchestra - renommé Red Desert Orchestra pour l’occasion. Musicienne de toutes les expériences, elle est héritière et passeuse des musiques d’ailleurs et signe des morceaux en équilibre entre l’énergie de la musique mandingue et les sonorités hypnotiques de son univers personnel.

La seconde est une griotte populaire au Mali depuis une trentaine d’années. Chanteuse depuis sa petite enfance, Naïny Diabaté connaît le succès dès le début des années 1980 grâce à sa technique vocale hors du commun et ses improvisations teintées de blues et de rock. Inlassable militante de l’égalité, elle replace la cause des femmes au cœur de la musique malienne et crée en 2013 un ensemble de femmes instrumentistes et chanteuses, une première dans l’histoire du Mali. C’est la naissance du Kaladjula Band, dont les musiciennes livrent un répertoire aux rythmes frénétiques et aux textes engagés.

 

Ce projet est le fruit d’une rencontre entre deux générations, deux continents et deux orchestres. Les musiciennes du Kaladjula Band et les instrumentistes du Red Desert Orchestra ne forment plus qu’un ensemble qui converse avec les sonorités du piano, de la calebasse, de la trompette et du djembé.

 

Une création Africolor 2018, en coprodution avec la Nouvelle Scène Nationale de Cergy-Pontoise et du Val-d’Oise, le Nouveau Théâtre de Montreuil et Jazz au fil de l’Oise.

Dans le cadre de la